jeudi,29 février 2024

Salaire aide soignante convention 51

Dans le secteur de la santé, le métier d’aide-soignante est un maillon essentiel. Pourtant, malgré leur rôle capital, ces professionnels de santé peinent à voir leur rémunération à la hauteur de leurs responsabilités. Selon les dernières données de l’INSEE, le salaire moyen d’une aide-soignante en France est de 1 800 euros net par mois, un chiffre qui peut sembler dérisoire au regard de l’importance de leur mission. Alors, comment se décline la rémunération de ces travailleurs de l’ombre dans le cadre de la convention 51, qui régit notamment les établissements de santé privés à but non lucratif ? Nous avons mené notre enquête sur le salaire des aides-soignantes selon la convention 51.

Quel est l’impact de l’augmentation de l’indice de référence des prix sur le SMIC ?

L’indice de référence des prix à la consommation a connu une augmentation en janvier 2024. Cette hausse a eu un impact direct sur le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), qui a été revalorisé à partir de la même date.

Cette revalorisation du SMIC est d’autant plus significative pour les aide-soignants, dont le coefficient de référence est proche du salaire minimum. avec seulement 1% d’augmentation du point FEHAP au cours des 15 dernières années, le SMIC dépassait même le coefficient de référence des aide-soignants avant la récente augmentation des salaires dans la santé. Heureusement, pour les professionnels concernés par l’application du SMIC légal, une prime différentielle était versée afin de combler la différence entre le SMIC et leur coefficient de base.

Qu’est-ce que la convention collective 51 ?

La convention collective 51, véritable bible des salaires dans le domaine de la santé, établit une hiérarchie des métiers en leur attribuant un nombre de points conventionnels. Cette classification, aussi précise qu’un plan de métro, répartit les professions par filières puis par métier. Ainsi, un agent de service de soins se voit attribuer 306 points, tandis qu’un auxiliaire de soins en obtient 359. Les secrétaires médicales et les assistants gestionnaires de flux se voient octroyer 376 points, tandis que les assistants médico-techniques A et B, les infirmiers, les infirmiers spécialisés diplômés et les formateurs IFSI se partagent 477 points. Les rééducateurs, quant à eux, se hissent au sommet de l’échelle avec 487 points.

Au total, pas moins de 75 métiers sont répertoriés dans cette classification, offrant ainsi une quantité de possibilités pour les professionnels de la santé. Alors, si vous cherchez à connaître votre valeur sur le marché du travail, n’hésitez pas à consulter la convention collective 51, véritable bible des salaires dans le domaine de la santé.

Quelles sont les dispositions de la convention collective FEHAP 51 ?

La convention collective FEHAP 51, qui s’applique aux travailleurs du secteur médico-social et social à but non lucratif, regorge de dispositions essentielles. elle aborde des sujets aussi variés que les indemnités pour travail de nuit, le préavis de démission, le calcul de l’ancienneté, les sanctions disciplinaires et la procédure à suivre, les congés payés et les jours fériés, ainsi que les grilles de salaires pour les cadres dirigeants et la filière soin.

Mais parlons un peu plus en détail des salaires des aides-soignantes, qui sont si précieuses dans le domaine de la santé.

Selon la convention FEHAP 51, le salaire d’une aide-soignante est déterminé en fonction de la valeur du point FEHAP 51, qui s’élève à 4.58 euros pour l’année 2024.

Cette donnée est cruciale pour évaluer la rémunération de ces professionnelles dévouées.

La rémunération des aides-soignantes selon la convention 51

La convention collective 51, qui régit les conditions de travail et de rémunération dans le secteur de la santé, attribue un certain nombre de points conventionnels à chaque métier. Pour les aides-soignantes, ce nombre de points est de 376. Le salaire de base d’une aide-soignante est donc calculé en multipliant ce nombre de points par la valeur du point FEHAP, qui était de 4.447 euros en 2019 et 4.58 depuis 2023. Cela signifie que le salaire de base d’une aide-soignante, avant toute prime ou majoration, est de 1722.08 euros brut par mois.

la rémunération des aides-soignantes ne se limite pas à ce salaire de base. elles peuvent également bénéficier de primes et de majorations en fonction de leurs conditions de travail. Par exemple, elles peuvent recevoir une indemnité pour le travail de nuit, une prime pour le travail le dimanche et les jours fériés, ou encore une prime d’ancienneté. Il est donc nécessaire de prendre en compte ces éléments pour évaluer la rémunération réelle d’une aide-soignante.

il faut noter que la convention collective 51 prévoit également des dispositions spécifiques pour les aides-soignantes qui travaillent dans des établissements à but non lucratif. Ces dispositions peuvent inclure des avantages supplémentaires, tels que des congés payés supplémentaires ou des conditions de travail plus favorables. Ces avantages peuvent avoir un impact significatif sur la rémunération et les conditions de travail des aides-soignantes.

La grille des salaires CCN 51 d’une aide soignante en fonction de l’ancienneté en 2024

Pour calculer la grille des salaires CCN51 d’une aide-soignante avec les primes d’ancienneté, il faut procéder comme suit :

Salaire de base : 1,722.08€ + Prime d’ancienneté : Calculée sur le salaire de base selon l’ancienneté. La prime d’ancienneté varie selon les années de service comme indiqué dans votre échelle de taux (1% par année).

Voici la grille des salaires avec les primes d’ancienneté pour une aide-soignante, basée sur un salaire de base de 1,722.08€ :

Ancienneté (ans) Prime d’ancienneté (€) Salaire total (€)
2 17.22 1739.30
3 34.44 1756.52
4 51.66 1773.74
5 68.88 1790.96
6 86.10 1808.18
7 103.32 1825.40
8 120.55 1842.63
9 137.77 1859.85
10 154.99 1877.07
11 172.21 1894.29
12 189.43 1911.51
13-14 206.65 1928.73
15-16 241.09 1963.17
17-18 275.53 1997.61
19-20 309.97 2032.05
21-22 344.42 2066.50
23-24 378.86 2100.94
25-26 413.30 2135.38
27-28 447.74 2169.82
29-30 482.18 2204.26
31-32 516.62 2238.70
33-34 551.07 2273.15
35 et plus 585.51 2307.59

 

Comprendre son bulletin de salaire fph & cc51

Marie (Lyon) : “Mon expérience en tant qu’aide-soignante sous la convention 51”

En tant qu’aide-soignante à Lyon, j’ai travaillé sous la convention collective 51. Cette convention, qui régit le secteur de la santé privée à but non lucratif, a une influence significative sur notre rémunération.

En début de carrière, le salaire de base est généralement assez bas. avec l’ancienneté et les différentes primes et indemnités prévues par la convention, il peut augmenter de manière significative. Par exemple, après plusieurs années d’expérience, j’ai pu bénéficier d’une revalorisation salariale importante.

Précisons que la convention 51 prévoit également des avantages sociaux non négligeables. Par exemple, elle offre une protection sociale renforcée, ce qui est un atout majeur dans notre métier. Pour tout dire, même si le salaire de base peut sembler faible, les avantages offerts par la convention collective 51 rendent la rémunération globale plus attractive.

à voir aussi

Latest Posts