dimanche,16 juin 2024

Salaire, primes et avantages d’un criminologue

Le salaire médian annuel d’un criminologue est d’environ 50 000€ annuel. Ce chiffre ne prend pas en compte les primes et avantages divers qui peuvent considérablement augmenter la rémunération globale de ces professionnels de la justice pénale.

Le monde de la criminologie est bien plus que des enquêtes et des analyses de scènes de crime. Retour sur le salaire, les primes et les avantages d’un criminologue : nous avons mené notre enquête sur ces aspects souvent méconnus de la profession.

Devenir criminologue : un parcours exigeant

Le métier de criminologue, sous-estimé, offre pourtant de nombreuses opportunités. Ce professionnel de l’analyse du phénomène criminel se penche sur divers aspects de la criminalité pour en saisir les causes, les contextes, ainsi que les profils des délinquants et des victimes.

Pour devenir criminologue en France, il est préférable de disposer d’un niveau d’études de BAC+5, plus précisément un Master 2 en criminologie.

La profession de criminologie requiert une éducation spécialisée, notamment des diplômes tels que

  • le Diplôme universitaire de criminologie
  • le Diplômé de l’Institut de criminologie
  • le Diplôme universitaire interdisciplinaire en criminologie critique
  • le Master en sciences criminelles

L’accès à ces formations est restreint et hautement concurrentiel. La formation jouant un rôle capital dans l’accession à ce métier. Des études spécialisées sont en effet nécessaires pour acquérir les compétences requises.

Rôles et responsabilités du criminologue

Les responsabilités d’un criminologue s’étendent de l’assistance aux forces de l’ordre à la recherche des origines de la criminalité, en passant par la suggestion d’évaluations psychologiques pour les victimes et les délinquants.

Il agit également comme expert auprès des tribunaux, contribue à l’élaboration de stratégies de prévention et soutient le travail d’enquêteurs privés. Cette profession, qui mêle compétences juridiques et psychologiques, est enrichissante. Le criminologue collabore fréquemment avec la police et d’autres professionnels du secteur.

Il faut souligner que le métier de criminologue se distingue de celui de criminaliste. Le criminologue est généralement un professionnel issu d’un autre domaine ou ayant une autre formation principale, qui a choisi de se spécialiser dans l’étude et la compréhension de la criminalité.

Rémunération et perspectives de carrière

En termes de rémunération, un criminologue débutant peut s’attendre à percevoir, en 2024, un salaire brut mensuel avoisinant les 2.500€.

Le champ d’exercice de ce professionnel est assez vaste, allant du salariat à la consultation indépendante, en passant par le statut de vacataire ou de fonctionnaire, avec une ouverture au recrutement sans considération d’âge.

En début de parcours, son salaire peut sembler modeste, mais il est susceptible d’évoluer favorablement au fil des années et de l’expérience acquise. La situation actuelle du métier de criminologue est plutôt favorable, avec de nombreuses opportunités d’emploi dans divers domaines associés.

🏷️ Niveau d’expérience 💰 Salaires annuels bruts
Débutant 27 500 € – 38 500 €
Expérimenté 38 500 € – 66 000 €

Compléments de revenus et bénéfices associés

Outre le salaire de base, un criminologue peut bénéficier de compléments de revenus nombreux. Ces derniers peuvent prendre la forme de primes ou de gratifications liées à la nature de ses missions, à son ancienneté ou à ses résultats. Par exemple, une prime d’astreinte peut être versée lorsqu’il est amené à intervenir en dehors de ses heures de travail habituelles. De même, une prime de rendement peut récompenser l’efficacité de ses analyses et de ses préconisations.

Le criminologue peut également bénéficier d’avantages en nature. Ces derniers peuvent inclure

  • une voiture de fonction
  • une couverture santé complémentaire
  • des formations continues financées par son employeur

Ces bénéfices, bien que non monétaires, contribuent à améliorer son bien-être au travail et sa motivation.

Il faut préciser que le criminologue peut également exercer en tant qu’indépendant. Dans ce cas, ses revenus dépendront directement de la quantité et de la qualité de ses missions.

Il pourra également déduire de ses revenus imposables certaines charges liées à son activité, comme l’achat de matériel ou les frais de déplacement, ce qui peut constituer un avantage fiscal non négligeable.

Julien (Valence) : « Le concours de la police scientifique, un processus en trois étapes »

En tant que criminologue, mon parcours professionnel a débuté par le concours de la police scientifique. Ce concours, accessible avec un niveau minimum de BAC+2, est un véritable défi intellectuel. Il se déroule en trois étapes distinctes, chacune mettant à l’épreuve des compétences spécifiques.

La première étape consiste en un test psychotechnique et un questionnaire à choix divers sur la spécialité choisie. Cette phase est cruciale pour démontrer sa capacité à résoudre des problèmes complexes et à appliquer ses connaissances dans un contexte pratique. La deuxième étape est un examen écrit sur la spécialité, complété par une question de culture générale. C’est un moment où la rigueur académique et la capacité à synthétiser l’information sont essentielles.

La troisième étape est une présentation orale. C’est l’occasion de faire preuve de ses compétences en communication et de sa capacité à convaincre. Il faut noter qu’il n’y a pas d’épreuves physiques dans ce concours. Une visite médicale est nécessaire après la réussite du concours. En termes de salaire, primes et avantages, ils sont assez compétitifs et augmentent avec l’expérience et les responsabilités.

à voir aussi

Latest Posts