mardi,21 mai 2024

Salaire, primes et avantages d’un chirurgien

Le salaire médian d’un chirurgien est de 150 000 euros par an. Cette rémunération brute ne tient pas compte des primes et avantages qui peuvent considérablement augmenter le revenu global de ces professionnels de la santé.

Des primes de garde aux avantages en nature, en passant par les plans de retraite généreux, le package de rémunération d’un chirurgien est loin d’être simple à décrypter. Nous avons mené notre enquête sur les salaires, primes et avantages des chirurgiens pour vous apporter un éclairage complet sur ce sujet.

La profession de chirurgien en France

💊Un éclairage est apporté sur la profession de chirurgien en France dans une mise à jour datée du 25 mars 2024. Ces médecins spécialisés opèrent sur le corps humain pour guérir des traumatismes, rectifier des malformations, éradiquer des infections, implanter des prothèses et réaliser des transplantations d’organes.

Leur travail exige non seulement une excellente résistance physique et nerveuse, mais aussi des compétences pédagogiques, une rigueur scientifique et une conscience professionnelle aiguisée. Leur empathie et leur capacité à travailler en équipe sont également des atouts indispensables.

Les chirurgiens peuvent exercer leur métier dans divers environnements, que ce soit dans le secteur hospitalier, en cabinet libéral ou de manière mixte. Leur rémunération, bien que généralement élevée, fluctue selon leur spécialité, leur notoriété et leur mode d’exercice.

Quel est le salaire d’un chirurgien ?

🏷️ Échelons 💰 Salaires après augmentation
Échelon 1 (1 an) 4543.75 €
Échelon 2 (1 an) 4620.86 €
Échelon 3 (2 ans) 4728.85 €
Échelon 4 (2 ans) 4852.22 €
Échelon 5 (2 ans) 5068.15 €
Échelon 6 (2 ans) 5422.91 €
Échelon 7 (2 ans) 5808.51 €
Échelon 8 (2 ans) 5993.59 €
Échelon 9 (2 ans) 6209.52 €
Échelon 10 (2 ans) 6672.25 €
Échelon 11 (2 ans) 6949.88 €
Échelon 12 (4 ans) 7901.14 €
Échelon 13 8250.9 €
Chef de clinique assistant (2 ans post-internat) 3075.6 €
Chef de clinique assistant (3ᵉ et 4ᵉ années post-internat) 3547.5 €
Maître de conférence universitaire (MCU-PH) 5208.25 € – 8796.86 €
Professeur des universités (PU-PH) 6479.95 € – 11564.67 €
Indemnité de service public exclusif 525.11 €

Primes et avantages des chirurgiens

La convention collective du personnel des cabinets médicaux (IDCC 1147) stipule que les chirurgiens bénéficient de nombreuses primes et avantages.

Une indemnité d’astreinte est attribuée lorsque le chirurgien est contraint de rester chez lui afin de répondre aux urgences médicales à la demande du médecin. Cette indemnité représente 20% de son salaire horaire.

Si le chirurgien est amené à se déplacer pour une intervention pendant cette astreinte, il obtient alors une rémunération équivalente au double de son salaire horaire, calculée en fonction de la durée du déplacement.

📅Situation 💵Rémunération
Indemnité d’astreinte 20% du salaire horaire
Déplacement pendant l’astreinte Double du salaire horaire
Remplacement d’un collègue pour plus de 15 jours Différence entre le salaire de base et celui du collègue remplacé
Prime d’ancienneté Variable

 

Si un chirurgien remplace un collègue pour une période supérieure à 15 jours, il perçoit une indemnité équivalente à la différence entre son salaire de base et celui du collègue remplacé. Après six mois de remplacement, cette nouvelle classification devient permanente.

La convention prévoit également une prime d’ancienneté, venant récompenser la fidélité du chirurgien à son poste.

Ces informations sont le fruit d’une analyse approfondie des règles stipulées par la convention collective et le Code du travail. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page d’accueil de Légifrance.

Compléments de revenus et autres bénéfices pour les chirurgiens

En plus des primes et avantages mentionnés, les chirurgiens peuvent également bénéficier de compléments de revenus en fonction de leur expérience, de leur spécialité et de leur lieu d’exercice. Par exemple, un chirurgien exerçant dans une région où la demande est forte peut percevoir des honoraires plus élevés. De même, un chirurgien avec une spécialité rare ou très demandée peut également bénéficier de tarifs plus élevés.

Les chirurgiens qui choisissent de travailler en cabinet libéral ont la possibilité de fixer leurs propres tarifs, ce qui peut potentiellement augmenter leurs revenus. Cela implique également une plus grande responsabilité en termes de gestion de leur activité, y compris le paiement de leurs propres cotisations sociales et de leur assurance professionnelle.

Certains chirurgiens peuvent également bénéficier d’avantages en nature en fonction de leur lieu de travail. Par exemple, ceux qui travaillent dans des hôpitaux ou des cliniques privées peuvent avoir accès à des équipements de pointe, à une formation continue financée par leur employeur, ou encore à des services de garde d’enfants. Ces avantages peuvent représenter une part importante de la rémunération globale d’un chirurgien.

Antoine (Rouen) : « Les perspectives de carrière et des salaires dans la médecine »

En tant que chirurgien à Rouen, je peux témoigner de l’importance des perspectives de carrière et des salaires dans la médecine. Au fil des années, j’ai constaté que notre profession est souvent motivée par une combinaison d’aspirations personnelles et financières.

Dans le cadre de mon expérience, j’ai pu observer que 25,4% de mes collègues mettent l’accent sur l’épargne. Cela peut être lié à l’importance des primes et avantages que nous recevons en plus de notre salaire de base. Par exemple, en 2024, mon salaire annuel était de 150 000 euros, sans compter les primes et avantages divers.

Soulignons que 1/4 de mes collègues ont une approche plus détendue de la vie, préférant profiter de leurs revenus pour vivre pleinement. J’ai constaté que qu’ils cherchent un équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle, aspirant à une vie stable avec un conjoint, des enfants et une maison.

à voir aussi

Latest Posts