dimanche,16 juin 2024

5 Reds Flags à détecter absolument lors d’un entretien d’embauche !

Imaginez-vous sortir d’un entretien d’embauche, avec un sentiment d’inquiétude qui vous ronge. Vous n’arrivez pas à mettre le doigt sur ce qui ne va pas, mais une chose est sûre : vous n’avez pas la certitude que l’entreprise est le bon choix pour vous. Comment déceler la mauvaise pomme dans le panier de l’emploi ? Il est temps de lever le voile sur les signaux d’alerte lors des entretiens d’embauche.

Un entretien d’embauche n’est pas unilatéral. C’est aussi l’occasion pour vous d’évaluer l’entreprise et de vous assurer qu’elle répond à vos attentes. Ne vous contentez pas de n’importe quel poste. Soyez sélectif, soyez vigilant à ces signaux d’alerte et assurez-vous que le prochain pas que vous ferez dans votre carrière sera un pas dans la bonne direction.

1/ Le respect des limites légales

Le premier “Red Flag” à ne pas négliger est le non-respect des limites légales. Souvenez-vous, l’entretien d’embauche n’est pas un interrogatoire policier. Il y a des questions illégales que votre potentiel futur employeur n’a pas le droit de vous poser.

Tout ce qui touche à votre race, genre, orientation sexuelle, religion, couleur de peau est absolument hors limites.

Si l’employeur vous demande si vous envisagez de fonder une famille, c’est considéré comme discriminatoire. Les questions doivent être strictement professionnelles et liées à votre capacité à assumer le poste.

2/ La cohérence entre le poste et sa description

Deuxième mise en garde : assurez-vous que le poste pour lequel vous postulez correspond bien à sa description. Si vous constatez un décalage entre ce qui vous a été présenté en entretien et ce qui était annoncé dans l’annonce, cela peut être le signe d’un employeur de mauvaise qualité qui cache les aspects indésirables du poste.

3/ La juste rémunération

Troisième point d’attention : la correspondance entre la rémunération et les responsabilités du poste. Les employeurs de mauvaise qualité ont souvent des attentes démesurées par rapport à la rémunération qu’ils proposent. Si vous êtes amené à gérer un département deux fois plus grand que dans votre précédent emploi, mais que votre salaire est inférieur, c’est un signal d’alarme.

4/ Le turnover de l’entreprise

Un autre indicateur incontournable de la qualité d’une entreprise est son taux de turnover. Une entreprise qui peine à retenir ses employés est généralement synonyme de mauvaise gestion et de mauvaise culture d’entreprise.

Le site Glassdoor peut être une excellente ressource pour vérifier la satisfaction des employés actuels et passés.

5/ Le financement de l’entreprise

Enfin, le dernier drapeau rouge à garder à l’esprit est le financement de l’entreprise. Une entreprise qui n’a pas les moyens de vous fournir les outils et le soutien nécessaires pour effectuer votre travail est une entreprise à éviter.

 

à voir aussi

Latest Posts