lundi,28 novembre 2022

les régions recrutent dans les lycées

Les lycées sont présents sur tout le territoire national et ils constituent de gros pourvoyeur d’emplois. On fait le point sur les différents recrutement possibles dans les lycées régions par régions.

Professeur des écoles : quelles sont les régions qui recrutent ?

Ce n’est pas étonnant au vu des données démographiques, c’est la région Ile-de-France qui propose le plus de postes de professeurs des écoles.

On estime que la région Ile-de-France totalise plus de 35% deS projets de recrutement de professeurs des écoles toutes régions confondues !

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est également très demandeuse et arrive en seconde position même si la région peine un peu plus a recruter en raison d’un nombre de candidatures restreints.

Sur le sujet de la difficulté à recruter, il faut aussi parler de la région Grand-Est pour laquelle plus de la moitié des projets de recrutement de professeur des écoles sont considérés comme difficiles.

Enfin, en terme de recrutement ce sont les régions de Bourgogne-Franche-Comté et de Martinique qui proposent le plus faible nombre de projets de recrutement pour les professeurs des écoles.

source : enquête BMO pôle emploi

Professeur du secondaire : quelles sont les régions qui recrutent ?

Le nombre de projets de recrutement pour les enseignants du secondaire est là encore majoritairement centré sur la région Ile-de-France qui recrute presque 3 fois plus que la région Auvergne-Rhône-Alpes qui arrive en deuxième position.

En ile-de-France, environ 20% des projet de recutement de professeurs secondaires sont des emplois saisonniers.

Comme pour les postes de professeur des écoles la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est également très demandeuse de professeur du secondaire avec à peu de chose près le même nombre de projets qu’en Auvergne-Rhône-Alpes.

La Corse est sur ce sujet du recrutement des professeurs du secondaire en revanche très faiblement présente et ne semble pas recruter beaucoup d’enseignants tout comme la Guyane et Mayotte.

La région recrute dans les lycées

Adjoint technique territorial des établissements d’enseignement (ATTEE)

Les adjoints techniques territoriaux s’occupent de l’accueil, du contrôle des accès ou encore de la correspondance dans les lycées. En fonction de leur qualifications, ils peuvent aussi être amenés à coordonner et gérer des travaux au sein du lycée.

Ils sont recrutés sur simple lettre de motivation + cv et entretien pour les deuxième classe et sur concours externe (au niveau CAP/BEP) pour les premières classes.

Le recrutement des adjoints techniques territoriaux est effectué par les collectivités territoriales régionales dans les lycées.

 

Adjoint administratif de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (ADJAENES)

Les agents administratifs effectuent généralement des tâches telles que le classement, la comptabilité, la gestion des plannings, le standard téléphonique, la saisie informatique, la recherche de documents, la préparation de dossiers, l’encaissement (cantine) ainsi que les appels d’offres, la préparation de dossiers ; cependant, ils assurent également l’encadrement de petites équipes (directeurs adjoints) et autres.

Secrétaire administratif de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (SAENES)

Un fonctionnaire de catégorie B et le secrétaire administratif de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur (S.A.E.N.E.S) est chargé d’encadrer les personnels de la comptabilité, de la gestion logistique, de la rédaction administrative comptable et de l’appui à la direction.

Voici les différentes répartitions de postes offerts par académie :

Académies Concours externe Concours interne Anciens combattantset victimes de guerre Travailleurs handicapés
Administration centrale 4 6 1 1
Amiens 8 1 1
Besançon 6
Créteil 2 3 1
Grenoble 2 2 1
Lille 11 14 3 2
Lyon 2 2
Nancy-Metz 5 4 1 1
Nice 4
Normandie Caen 2 2
Normandie Rouen 2 4 1 1
Paris 5 4 1 1
Reims 2 3 1
Toulouse 8 1 1
Versailles 5 4 1
TOTAUX 48 68 13 8

 

Conseiller principal d’éducation (CPE)

Le ministère ne proposant pas de barème national pour le nombre de postes de CPE, chaque académie a son propre barème en utilisant ses propres critères.

  • Type d’établissement (collège-LGT-LP)
  • Pondération des élèves en séparant SEGPA,
  • ULIS, CPGE, BTS / taux d’encadrement
  • Indice de Positionnement Social (IPS) très bas
  • Catégories socioprofessionnelles défavorisées (CSP)
  • Elèves boursiers / formation antérieure (REP ou REP+)
  • Différents régimes (internat demi-pension, externat, demi-pension)
  • Particularités (mixité sociale et internats de distinction)…

à voir aussi

Latest Posts