mardi,27 septembre 2022

Quelles sont les aides régionales pour l’emploi ?

Les aides à la formation proposées par le conseil régional se présentent sous différentes formes et sont adaptées en fonction des qualifications de la personne qui les demande et le domaine concerné. L’objectif est de faciliter l’accès à la formation pour les personnes qui souhaitent s’insérer dans le monde du travail.

La RFF (rémunération de fin de formation)

Le montant qui vous sera versé pendant le processus de formation dépend de votre situation actuelle au moment de votre entrée en formation, c’est-à-dire si vous bénéficiez ou non de l’allocation au retour à l’emploi (ARE).

Si la personne bénéficie de l’allocation au retour à l’emploi (are), le conseil régional lui proposera une aide. Toutefois, la condition est que l’allocation ne couvre pas tous les frais. Si la personne ne bénéficie pas de l’allocation, elle peut avoir accès à l’aide du conseil régional. Dans cette situation, il est nécessaire que la formation soit acceptée par le conseil et dépasse 150 heures.

Une indemnité à l’issue du programme de formation est disponible pour les demandeurs d’emploi. Ils peuvent recevoir un montant allant jusqu’à 685 euros par mois).

 

Aide via le CPF (compte personnel de formation)

Le compte personnel de formation, également appelé CPF. Ce droit de financement est accessible aux salariés qui exercent une activité professionnelle à temps plein. L’aide ne peut être débloquée que lorsque le salarié a déja utilisé la totalité de son CPF.

Aide individuelle à la formation AIF

L’aide individuelle à la formation, ou AIF, est financée par pole emploi. Le dispositif travaille également avec le conseil régional. Elle s’adresse plus particulièrement aux personnes qui recherchent un emploi avec l’espoir de retravailler.

Aide grâce aux chèques pass formation (CHPF )

Les chèques formation (chpf) sont accessibles à toute personne âgée d’au moins 18 ans dès lors qu’elle répond aux critères suivants

  • Travailler à temps partiel (moins de 24 heures par semaine)
  • Trouver un emploi dans le cadre d’un contrat non subventionné
  • Être à la recherche d’une ouverture
  • Être licencié à la suite d’un accord professionnel de sécurité (csp),
  • Faire du bénévolat pour une association, doit uniquement être accompagné de la reconnaissance des acquis de l’expérience (vae)

Pour pouvoir bénéficier d’un financement par le chpf pour la formation, les cours doivent être adaptés au compte personnel de formation (cpf).

 

La prise en charge des frais de transport

L’aide à la mobilité est une aide financière fournie par la société polonaise Emploi qui est remise au début du cours. L’aide couvre tout ou partie des coûts des dépenses non pédagogiques que vous aurez à supporter pendant votre formation, à savoir

Frais de déplacement d’un montant maximal de 0,20 EUR par kilomètre de votre temps de déplacement aller-retour. Vous pouvez choisir entre un remboursement et un bon de transport lorsque vous demandez une aide. Vous pouvez vous déplacer en train, en voiture, à vélo ou de toute autre manière.

 

La prise en charge des frais d’hébergement

Frais d’hébergement Jusqu’à 30 EUR par nuit passée hors de votre domicile pour assister à votre cours. Vous devez fournir les factures d’hébergement qui vous sont délivrées. Si le coût de votre hébergement est supérieur à 30 EUR, la différence est à votre charge.

La prise en charge des repas

Coût des repas Un montant fixe de 6 EUR par jour. Vous ne recevrez pas d’aide pour les repas si le coût est couvert par un autre organisme (conseil régional opco, par exemple).

 

L’aide au financement de la formation

 

Le processus de demande peut différer d’une région à l’autre. Cependant quelle que soit la méthode vous devez remplir un dossier avec l’aide d’un conseiller professionnel. Le dossier doit être préparé avec soin pour montrer la valeur de votre travail.

Avant de commencer, vous devez contacter les organismes qui vous forment et demander un devis et des détails sur le programme pour mieux définir vos objectifs. Une fois le dossier terminé, vous devez l’envoyer au bon service qui donnera ou non son accord en fonction de :

 

  • de la situation
  • Les possibilités d’insertion ou de retour à l’emploi
  • des objectifs personnels
  • Les ressources
  • Le diplôme obtenu
  • Les financements mobilisés

 

La prime pour les chômeurs de longue durée

La prime de 1 000 euros pour les demandeurs d’emploi de longue durée est entrée en vigueur le 1er novembre 2021. Elle sera accordée à ceux qui sont sans emploi depuis plusieurs mois et qui souhaitent suivre une formation au sein d’une entreprise.

Les chômeurs qui y ont droit recevront la somme forfaitaire de 1000 euros, à verser en deux fois (découvrez plus d’informations sur le montant et le versement de la prime).

La prime de 1000 euros pour les chômeurs de longue durée n’est pas automatiquement accordée. Pour en bénéficier, vous devez faire une demande d’emploi auprès de Pôle emploi (voir comment faire une demande ici).

 

Le revenu jeunes actifs en Île-de-France

 

Dans le contexte actuel de la pandémie de Covid, la région Ile-de-France a lancé un programme appelé Revenu jeune actif destiné aux jeunes franciliens âgés de 18 à 25 ans qui sont à la recherche d’un emploi ou sont en première année d’apprentissage sans aucun employeur (en savoir plus).

Le montant de cette aide est de 4 500 euros pour un stage de 6 mois. Si vous êtes handicapé, le montant de l’aide est porté à 5 000 euros sur la même période.

Cette prime pour les zones régionales est subordonnée à la réussite d’une formation dans l’une des sept zones considérées comme étant en tension ou dans un avenir proche.

 

 

 

 

à voir aussi

Latest Posts