mardi,21 mai 2024

Salaire, primes et avantages d’une hôtesse de l’air

Selon l’Association des Hôtesses de l’Air et Stewards de France, le salaire de base d’une hôtesse de l’air ou d’un steward médian est de 2500 euros par mois. Ce chiffre n’est que la partie émergée de l’iceberg. Primes de vol, indemnités pour les nuits passées à l’étranger et autres avantages font grimper significativement la rémunération finale.

Mais qu’en est-il vraiment ? Comment ces primes sont-elles calculées ? Quels sont les autres avantages dont bénéficient ces professionnels du ciel ? Nous avons mené notre enquête sur les salaires, primes et avantages d’une hôtesse de l’air.

Rémunération des hôtesses de l’air et stewards

Le salaire moyen d’un steward ou d’une hôtesse de l’air en début de carrière s’élève à environ 1 700 euros mensuels, selon les données recueillies par HelloWork. Avec l’expérience, ces professionnels du ciel peuvent espérer toucher jusqu’à 3 500 euros bruts par mois. Ces montants peuvent varier significativement en fonction de la compagnie aérienne pour laquelle ils travaillent.

Type de compagnie Salaire moyen
📌 Compagnies “low-cost” 2 200 euros
📌 Compagnies traditionnelles 4 000 euros
📌 British Airways et Lufthansa 46 000 euros/an
📌 Air France 59 000 euros/an

Des grosses disparités salariales selon les compagnies aériennes

Les compagnies aériennes à bas coût, telles que Ryanair et Easyjet, proposent généralement un salaire au niveau du SMIC. En revanche, les compagnies européennes régulières, comme Air France, offrent un salaire brut qui débute à environ 2000 jusque 3.500€/mois. Les compagnies aériennes prestigieuses hors Europe, comme Qatar Airways et Emirates, sont encore plus généreuses, offrant entre 2.700 et 3.000€ brut.

  • Les primes liées aux vols long-courriers, aux vols de nuit, au travail le dimanche, aux longs voyages et aux temps de transit peuvent faire grimper la rémunération jusqu’à 4.500€ brut après 15 ans d’expérience.
  • Après quelques années, une hôtesse de l’air peut envisager de devenir chef de cabine ou agente d’escale, des postes qui offrent de nouvelles responsabilités et, bien entendu, une rémunération plus élevée.

Avantages et inconvénients du métier d’hôtesse de l’air

Le métier d’hôtesse de l’air offre une quantité d’avantages, malgré quelques inconvénients. Parmi les atouts majeurs, on retrouve

  • l’opportunité de sillonner le monde
  • de visiter des contrées inconnues
  • de s’immerger dans nombreuses cultures lors des escales

Chaque vol est une nouvelle aventure, une chance de travailler avec des équipages et des passagers nombreux.

L’hôtesse de l’air a également la chance de séjourner dans des hôtels de luxe lors des escales, en fonction de la politique de la compagnie aérienne. La flexibilité horaire est un autre avantage non négligeable de ce métier.

Certaines compagnies aériennes offrent même la possibilité à leurs hôtesses de l’air de modifier les vols auxquels elles sont assignées.

Au-delà des avantages matériels et des opportunités de voyage, le métier d’hôtesse de l’air offre une expérience humaine inestimable. Le contact constant avec les passagers et les collègues de bord permet d’enrichir son expérience personnelle et professionnelle.

Compléments de rémunération et bénéfices sociaux

Outre le salaire de base, les hôtesses de l’air et stewards bénéficient également de nombreuses indemnités et primes. Parmi celles-ci, on compte les indemnités de repas, qui sont versées lors des escales, ainsi que les indemnités de déplacement, qui couvrent les frais de transport entre le domicile et l’aéroport. Certaines compagnies aériennes offrent des primes de vol, qui sont calculées en fonction du nombre d’heures passées en vol.

En ce qui concerne les bénéfices sociaux, les hôtesses de l’air et stewards ont généralement droit à une assurance santé complète, à une pension de retraite et à des congés payés. Ils bénéficient souvent de réductions sur les billets d’avion, aussi bien pour eux-mêmes que pour leur famille. Il est à noter que les conditions de travail dans le secteur aérien sont régies par des conventions collectives, qui garantissent un certain nombre de droits aux travailleurs.

Il faut dire que la progression de carrière peut avoir un impact significatif sur la rémunération. Avec l’expérience, les hôtesses de l’air et stewards peuvent accéder à des postes de supervision, tels que chef de cabine ou chef de service à bord, qui sont mieux rémunérés. Certaines compagnies aériennes offrent des opportunités de formation continue, qui permettent aux employés d’améliorer leurs compétences et d’augmenter leurs chances de promotion.

 

 

Tout ce que vous voulez savoir (salaire, vie privée, avantages…) / hôtesse de l’air & steward

 

Julie (Tours) : « Les indemnités de compensation pour les horaires décalés peuvent doubler le salaire »

En tant qu’hôtesse de l’air chez Air France, mon salaire annuel varie entre 15 600 et 21 600 €, ce qui correspond à un revenu mensuel de 1 300 à 1 800 €. Ces chiffres ne prennent pas en compte les indemnités de compensation pour les horaires décalés, qui peuvent potentiellement doubler mon salaire.

Après neuf ans de service, je peux témoigner que le travail en horaires décalés, bien que rémunérateur, peut être difficile à gérer. travailler les weekends peut perturber la vie de famille et les conditions de travail peuvent être éprouvantes.

N’oublions pas que les avantages liés aux billets d’avion, bien qu’encore présents, sont de plus en plus restreints. C’est un aspect à prendre en compte lorsqu’on envisage une carrière dans ce domaine.

à voir aussi

Latest Posts