mardi,27 septembre 2022

Quelles sont les aides dédiées pour les personnes en reconversion professionnelle ?

Pour réussir une reconversion professionnelle sans perdre votre salaire et déclarer faillite, l’État a mis à votre disposition plusieurs aides financières pour vous accompagner durant cette étape.

Dans cet article, nous discutons les principales aides auxquelles vous pouvez faire appel, quel que soit votre statut. À partir des aides pour salariés, en passant par les aides aux demandeurs d’emploi ainsi que les aides spécialisées pour les entrepreneurs, les créateurs ou les repreneurs d’entreprises. Vous allez sans aucun doute trouver l’accompagnement qui vous correspond. Alors, si vous êtes en phase de reconversion professionnelle, cet article est pour vous.

Quelles sont les aides pour salarié en reconversion professionnelle ?

En tant que salarié, nombreuses sont les raisons qui peuvent vous pousser à changer de métier. Cependant, votre situation financière peut freiner vos envies de reconversion. Sachez qu’il existe des aides financières qui vous seront utiles dans cette démarche.

Commençons par le CPF, le Compte Personnel de Formation, un dispositif qui vous permet de suivre une nouvelle formation professionnelle en même temps que votre travail en tant que salarié, demandeur d’emploi ou indépendant. En plus, vous avez le droit de suivre ces formations en début de carrière, pendant une période de chômage ou à la retraite.

En outre, le Projet de transition professionnel ou le CPF de transition, vous permet de suivre une formation en vous absentant de votre poste. Toutefois, votre employeur doit accepter votre démarche puisque votre salaire durant la période de la formation sera maintenu.

Enfin, le dispositif Pro-A vous permet de vous convertir si vous avez un niveau d’étude inférieur à une licence. Cette promotion par alternance vous permet de maintenir votre rémunération.

Quelles sont les aides pour un demandeur d’emploi en reconversion professionnelle ?

Dans le cas où vous seriez à la recherche d’un emploi, vous avez le droit à plusieurs dispositifs qui vous aident à vous former pour booster votre carrière. On liste, dans ce qui vient, les aides auxquels vous pouvez faire appel :

  • le Compte Personnel de Formation ;
  • l’aide au Retour à l’Emploi Formation ;
  • la rémunération des Formations de Pôle Emploi ;
  • la rémunération de Fin de Formation ;
  • la remise à niveau des compétences par Pôle Emploi ;
  • les actions de Formation Conventionnées.

Tous ces aides pour la reconversion professionnelle sont dédiées aux personnes sans emploi. Dans le cas où vous seriez dans cette situation, optez pour l’une d’entre elles pour découvrir de nouveaux domaines.

En tant que demandeur d’emploi, vous avez le droit de bénéficier d’aides à la mobilité quand vous vous inscrivez à un concours public ou que vous commencez une formation. Vous avez alors droit à 6 euros de repas par jour, 30 euros par nuit pour l’hébergement ainsi que des frais à 0.20 euro par kilomètre. Au total, vous allez pouvoir bénéficier de 5 000 euros par an.

Quelles sont les aides pour la création d’entreprise ?

Si vous êtes un salarié et que vous souhaitez créer une entreprise, vous avez le droit à deux types d’aides :

  • l’aide à la reprise et à la création d’entreprise ;
  • l’aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise.

Vous envisagez de reprendre une entreprise, l’aide à la reprise et à la création d’entreprise vous permet de percevoir 45 % des droits aux allocations d’aide au retour à l’emploi en deux tranches.

L’aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise est un dispositif qui vous permet, en tant que nouvel entrepreneur, de bénéficier d’une exonération totale ou partielle des charges pendant la première année de votre activité, selon le montant de vos revenus durant cette période.

Vous l’avez compris, quel que soit votre statut dans le monde professionnel, vous avez droit à des aides qui vous permettent d’avancer dans votre reconversion professionnelle.

à voir aussi

Latest Posts